Le Moulin

MARS 2015: LE MOULIN A VENT DE BÉNESSE-LES-DAX : UN UNIQUE RESCAPÉ!

 16923834

Photo Michel Chanaud

Sur quatre exemplaires de moulins à vent historiquement répertoriés dans les Landes, il ne reste que cette tour, en perdition, qui domine le village et qui, malgré son état, en est l’emblème. Il est appelé indifféremment Moulin de Bénesse ou Moulin de « Labadie », du nom de la ferme qui le jouxte.

1/ Le site : Un point de vue exceptionnel !

pyrenees

Juché sur une colline de 97 m, le panorama à 320° qu’il offre est unique. On découvre les quatre coins de l’horizon, les vallées du Luy, de l’Adour, les forêts du Marensin, la Chalosse, et une magnifique vue sur la chaîne des Pyrénées, du Pic du midi de Bigorre à la montagne de la Rhune.

mail.jpg Vallées des GAVES et du LUY

MINOLTA DIGITAL CAMERA Chalosse

moulin 7

 

Dès 1879, un archéologue, Du Boucher, découvrait sur cette colline, autour du Moulin, des gisements de silex taillés datant du quaternaire. De nombreux archéologues amateurs en récoltèrent alors des vestiges. Puis des fouilles de sauvegarde par l’archéologue Jean Claude Merlet en 1983, firent l’objet de publications (Occupations Moustériennes et Aurignaciennes).

Fouilles archéologiques :

http://www.archeololandes.com/documents/benesse.pdf

 

 

moulin 8En outre ce coteau essentiellement composé d’argile fût autrefois longuement exploité par des potiers. Facile à trouver, à partir du seul rond-point de Bénesse, prendre la direction de Cagnotte et presque face au fameux restaurant ‘’Chez Simone’’ prendre à droite, la petite route (Chemin du Moulin) qui, après 100m, contourne la ferme « Labadie » se poursuivant par le chemin carrossable montant directement au moulin. Au sud le moulin domine une maison appelée la Badiotte .

 

 

2/L’Histoire de nos jours aux racines : Deux moulins à l’origine!!

Les Certitudes

Mars 2015 : Création de l’association ‘’les ailes Bénessoises’’pour sauvegarder, réhabiliter, faire revivre et mettre à disposition du plus grand nombre, le moulin à vent.

2015-2008 : Quelques photos prises par des particuliers :

MINOLTA DIGITAL CAMERA

MINOLTA DIGITAL CAMERA

moulin.jpg

 

1988 : A l’initiative de son président, le Docteur DESCAZEAUX de Pouillon, pour des raisons évidentes de sécurité, La société d’Exploitation des Eaux, propriétaire du Moulin, décide de consolider la tour avec un crépi néo-rustique blanc qui, s’il ne respecte guère le caractère d’origine du bâtiment, préserve l’ensemble de la ruine.

1984 : Construction, par la Société d’Exploitation des Eaux, du réservoir d’eau nord, semi-enterré, à 20m du moulin: verrue pour le Moulin.

1980 : La directrice des Archives Départementales signale que, dans le département des Landes, il n’existe que deux moulins à vent, en ruines, à Bénesse les Dax et à Parlebosq (Lamballe).

1976 : Photo

  moulin12       

1972 : Photo

moulin 13

1966 : Achat du terrain par la Société d’Exploitation des Eaux. Construction d’un premier réservoir d’eau semi-enterré perturbant l’harmonie du lieu en affublant le moulin d’une verrue sur son flanc sud, détruisant au passage les gisements de silex taillés du Quaternaire.

1943-1944 : Les Allemands ont enlevé la partie conique supérieure, faite de bois, et percé la toiture qui repose sur un ou des rails au sommet de la tour.

moulin

1939 : Photos

moulin-14 Moulin 1939

   moulin 17   

Quatre jeunes filles devant le moulin, Dont au centre Simone Duhau, épouse Paysan

moulin

     

1936 :     moulin 19 Robert Darricau, ancien maire

1932 : Un témoin oral indique qu’il se présentait déjà sans les ailes.

1827 : Mr Caraboeuf, géomètre, fait part d’observations géométriques* qu’il aurait réalisées «  au lieu-dit du Moulin Oriental de Bénesse ainsi désigné pour le distinguer d’un autre moulin situé sur le même emplacement. »

« Ces deux moulins construits en maçonnerie »

*Extrait de la description géométrique de la France, Mémorial du dépôt de Guerre par L. Puissant (1832)

 

1826 : EXTRAIT Cadastre parcellaire Napoléonien  qui mentionne 2 moulins:

moulin

1782 : Acte manuscrit de fermage par Maitre DUCROS -vieux notaire Royal.
De Dame Catherine DAILHENC veuve de Mathieu de VERGES conseiller du Roi au profit de Jean ROMAIN  meunier du moulin de Haubardin  paroisse de Bénesse et conjointement de Mathieu DESCLAUX meunier du moulin de Carzoditte  paroisse de Gaas
Détail de l’acte: Archive des landes 4 avril 1782

1756 : La carte de Cassini* indique la présence de deux moulins à vent côte à côte à Bénesse. Ils sont indiqués sous la forme du symbole en vigueur à cette date, par deux moulins à vent (en bois, sur socle en maçonnerie).

moulin 20

moulin-21

*Wikipedia : La carte de Cassini ou carte de l’Académie est la première carte générale et particulière du royaume de France. Il serait plus approprié de parler de carte des Cassini, car elle fut dressée par la famille Cassini, principalement César-François Cassini (Cassini III) et son fils Jean-Dominique Cassini (Cassini IV) au XVIIIe siècle. L’échelle adoptée est d’une ligne pour cent toises, soit une échelle de 1/86 400 (une toise vaut 864 lignes)

 

Les Interrogations

En 1866 : Deux seuls moulins existent sur la commune de Bénesse, le moulin du Barbé et le moulin du Bassecq, tous deux appartenant au sieur Regnac: Rien n’indique qu’un moulin à vent existe ou pas!

Début mai 1806 : exactement le 15 floréal (an 14), le citoyen Lataste, maire de Bénesse, déclare qu’il n’existe qu’un seul moulin à Bénesse, moulin qui appartient au citoyen d’Arret de St Pandelon, construit bien antérieurement à 1790. Mais peut-être ne parlait-il que des moulins à eau et donc sans doute du moulin à eau du Barbé sur le Bassecq?

Le(s) moulin(s) à vent de Bénesse ont été construits au XVIIIe siècle… sans doute avant 1756.

 En dépit du patient et long travail de recherche de Franck Caumont, un des membres fondateurs, et la mobilisation de tous, (en particulier l’exploitation systématique du témoignage des anciens, mais aussi la consultation des archives départementales), nous n’avons récupéré que peu d’informations orales ou documentées sur l’histoire de ce moulin avant la guerre.

Il est vrai que toutes les archives de la commune ont été détruites. En deux fois, selon Mr Lapeyrin (voir histoire de Bénesse) : une première fois « le feu du ciel détruisit la mairie » puis « ce qui restait a été brûlé plus tard, croit-on, par un instituteur du nom de Boitar ! »

Quant aux documents de la paroisse, l’église fût détruite par les flammes en 1723.

Mais les recherches se poursuivent, et si par bonheur vous étiez en possession de la moindre trace, d’une carte postale, d’une photo ….vite…. contactez-nous!

moulin 22

3/ État des Lieux en mars 2015 :

Début 2015, il ne reste qu’une archaïque mais imposante tour de : 7.1 m de diamètre intérieur, 1.15 m d’épaisseur de mur et 8m de hauteur.

MINOLTA DIGITAL CAMERA moulin 27

bnssdxlfdl-03

L’intérieur est fortement dégradé, les ouvertures menacent de s’effondrer. Le moulin est complétement vide, Il n’existe plus ni plancher, ni équipements, juste la trace d’un escalier et un conduit de cheminée ! Il faut enlever le dernier crépi de consolidation extérieur pour le refaire à l’original et à l’authentique.

Bref, pour la remise en état, le travail est considérable.

Quant à une réhabilitation complète avec un moulin en état de fonctionner, l’entreprise est colossale !

C’est pourtant le pari fou des  » Ailes Bénessoises «  et son objectif principal.

 

4/Restauration : Du pain sur la planche … suivez nos efforts !!    

Cette rubrique permettra à tous de suivre les prévisions et les réalisations des travaux de réhabilitation au fur et à mesure de leurs avancées.

                                      VOIR AUSSI RUBRIQUE « TRAVAUX »

Aujourd’hui les premiers travaux de consolidation primaire, (étayages, mise en place de poutres maitresses, couverture provisoire) sont déjà partiellement effectués dès juin 2015 afin de permettre d’organiser un premier rassemblement festif à cette date (21 juin 2015).

 

5/Devenir : Une réalité au bout de nos rêves!                         mars 2015

La vocation des ‘’Ailes Bénessoises’’est la réhabilitation complète du Moulin. Pas seulement le bâtiment mais également l’équipement pour le rendre opérationnel comme au temps jadis.

Un Moulin en fonctionnement capable de moudre du grain que l’on ferait pousser dans les parcelles voisines.

Voilà le projet de notre petite association dont les membres fondateurs sont très déterminés souhaitant embarquer avec eux le plus grand nombre pour que leur rêve devienne une réalité au profit des générations futures.

Panneau Moulin Benesse

 

HAUT DE PAGE